Stop au stationnement sauvage : une meilleure qualité de vie et un espace public plus sécurisé

Le stationnement sauvage est préoccupant. Il fait partie des incivilités quotidiennes que subissent les piétons, personnes en situation de handicap, les poussettes, les cyclistes qui se mettent en danger pour contourner les véhicules mal garés. Il est nécessaire que chacun respecte l’autre et comprenne que la ville n’est pas libre de droit.

Une campagne d’information et de prévention est lancée. Elle s’accompagnera d’opérations flash de verbalisation, menées par les Polices nationale et municipale, à différents endroits et différents moments de l’année et de la journée.

Stationnement sauvage : 135€

– 9 500 contraventions pour stationnement gênant et très gênant en 2018,
– plus de 12 200 en 2019.
Face à une problématique récurrente, la Ville a renouvelé son plan d’actions. Ainsi, le stationnement en dehors des emplacements marqués se verra appliquer une amende de 4e classe de 135€ et possibilité de mise en fourrière immédiate. Contrôles et verbalisations par la police municipale seront renforcés, notamment sur le stationnement sur trottoirs et bandes cyclables.

Un groupe de travail avec les professionnels est lancé pour trouver les meilleures alternatives de stationnement au centre-ville. « Nous devons transformer notre rapport à l’espace public, rappelle Anne Vignot. Ces nouveaux dispositifs, très fermes, doivent faire changer les comportements et garantir une meilleure qualité de vie et un espace public plus sécurisé ».

Nouvelles zones de livraisons

Pour autant, de nouvelles places de livraison – une trentaine dans les rues perpendiculaires au droit des rues « piétonnes » – seront réalisées d’ici le printemps prochain sur la Boucle, Battant et Chaprais. Ils apporteront une réponse aux besoins des livreurs, riverains, clients et commerçants, artisans ou professionnels de santé en intervention de courte durée.

Un bilan sera partagé une fois par mois sur les réseaux sociaux de la Ville.

Le stationnement sauvage nous préoccupe. Echangeons ensemble sur ce sujet !

Ensemble vers un espace public plus sécurisé ! Posez votre question sur cette thématique du 15 au 18 septembre 2020 via ce formulaire. Anne Vignot y répondra à l’occasion d’une interview filmée rediffusée sur nos réseaux sociaux.

Cette consultation est terminée.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×