Campagne de stérilisation des chats errants

A Besançon, le nombre de chats errants est en constante augmentation. Ces animaux non identifiés, non vaccinés ni suivis sont souvent non stérilisés et se reproduisent de façon incontrôlée. Cela engendre divers problèmes sanitaires (malnutrition, maladie) et des nuisances conséquentes (marquage urinaire, miaulement, bagarre, destruction de poubelles…).

Chats errants : une nouvelle campagne de stérilisation débute !

Depuis début avril et jusqu’à la fin septembre, une nouvelle campagne de stérilisation des chats errants est réalisée par la Société Protectrice des Animaux (SPA), l’association Nala, Mystic et Compagnie (NMC), la Fondation 30 Millions d’Amis ainsi que les deux cliniques vétérinaires des Tilleroyes et de Pirey. Cela consistera à capturer les chats errants, les transporter chez les vétérinaires, les faire stériliser puis identifier et à les remettre en liberté sur le lieu de capture.

Calendrier et quartiers concernés

Mai : quartiers Clairs Soleils – Planoise (Place Cassin et rue Van gogh) – Palente

Juin : quartiers Clairs Soleils – Planoise (Place Cassin et rue Van gogh) – Cras – Tilleroyes

Juillet : quartiers Clairs Soleils – Planoise (Place Cassin et rue Van gogh)

Août : quartiers Clairs Soleils – Planoise (Place Cassin et rue Van gogh)

Septembre : quartiers Clairs Soleils – Planoise (Place Cassin et rue Van gogh) –  Cras – Tilleroyes –  Chaprais – Palente

Durant cette période, il est demandé aux propriétaires de faire attention à leurs chats. Pour rappel: depuis 2012, chaque propriétaire a l’obligation d’identifier son chat, sous peine d’amende.

Partout en France, on constate une augmentation du nombre de chats errants. Ils constituent une population qui ne fait l’objet d’aucune identification/vaccination, ni d’aucun suivi vétérinaire. Ce sont des chats perdus ou abandonnés, suite à un déménagement ou une portée non désirée où chattes et/ou chatons peuvent mourir faute de soins, d’alimentation ou bien grandir dans de mauvaises conditions.

Chaque année, les refuges recueillent des milliers de chatons qu’ils tentent de sauver et placer à l’adoption. Stériliser son chat, c’est participer à rompre ce cycle de l’abandon des animaux. Souvent non stérilisés, ils se reproduisent d’une façon incontrôlée. En quatre ans, un couple de chats peut donner naissance à plus de 20 000 chatons.

Cette surpopulation génère différents problèmes :

  • Sanitaire : ces chats souffrent de malnutrition et de maladie ;
  • Nuisance : marquage urinaire, miaulements, bagarres, destruction de poubelles ;
  • Ethique : faim, froid, violence de certains humains.

Les avantages de la stérilisation (entre autres) :

  • Réduction des bagarres, des miaulements, de marquages urinaire/de territoire, de l’agressivité ;
  • Moins de contaminations de maladies ;
  • Populations stabilisées,
  • Diminution des inconvénients des chaleurs (miaulements ou bagarres, marquage…).

La stérilisation est un outil de lutte et de prévention contre les abandons et les atteintes au bien-être animal. C’est le meilleur moyen de limiter la maltraitance, la misère animale et lesabandons.

Cette campagne requiert un investissement considérable des associations. Les personnes qui souhaitent leur venir en aide sont invitées à écrire à : marie-therese.michel@besancon.fr

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×