Plan vitesse – campagne de lutte contre les vitesses excessives

” Ralentis, la ville n’est pas un circuit “

La ville de Besançon a engagé une réflexion sur un plan vitesse global qui rendrait cohérentes les actions menées en matière de réglementation, d’aménagement et de contrôle.

Ce plan comprend plusieurs volets :

1. Un volet communication qui vise à transmettre un message clair et rapide à l’attention des usagers qui doivent comprendre que les comportements doivent évoluer ;

2. Un volet réglementation (relecture des limitations de vitesse) et un volet aménagements dans un objectif de ville apaisée. La question de la réduction de la vitesse sur territoire municipal va faire l’objet d’une réflexion ;

3. Un volet contrôle et répression des excès de vitesse.

Une priorité en matière de lutte contre les incivilités et l’insécurité routière

La lutte contre les vitesses excessives est également une priorité en matière de lutte contre les incivilités et l’insécurité routière. Nombre de contrôles sont déjà réalisés par la police municipale ; ces actions sont coordonnées avec la police nationale pour que les problématiques observées sur le territoire bisontin soient prises en compte de façon cohérente.

Force est de constater que les comportements des automobilistes se sont dégradés ces dernières années mais également suite à la crise sanitaire ; les vitesses sont fréquemment dépassées et les conducteurs sont également plus agressifs.

Il existe 5 types de vitesse sur le territoire municipal :

  • 90 km/h (4 voies au nord de Besançon),
  • 70 km/h (ex. Châteaufarine),
  • 50 km/h (réglementation en ville),
  • 30 km/h (Zones 30),
  • 20 km/h (Zones de rencontre)

Déroulement

La question du traitement des vitesses excessives s’effectuera en deux temps :

  • une période de sensibilisation et d’explication d’un mois ;
  • la mise en place d’actions répressives à partir du mois d’octobre.

Les opérations de sensibilisation ont débuté concomitamment l’affichage de la campagne « ralentis, la ville n’est pas un circuit ». Elles consistent en des contrôles par les policiers municipaux avec les radars. Les contrevenants ne sont pas verbalisés (sauf vitesse très au-delà de la limite autorisée) mais sont stoppés par les agents de police municipale qui rappellent la règle et expliquent la campagne menée contre les vitesses excessives.

Compte tenu de la proximité avec la rentrée scolaire et du travail engagé sur la sécurisation des écoles, celles-ci, et de façon générale tous les établissements scolaires, seront visées aux heures d’entrée et de sorties des élèves. Les autres secteurs de la ville seront couverts aux autres moments de la journée et les lieux déterminés se basent sur le travail réalisé pour les radars urbains développé plus loin.

Cette sensibilisation, qui met l’accent sur les zones de rencontres et les zones 30 méconnues des usagers, durera jusqu’à la fin du mois de septembre et les actions de répression débuteront de façon intensive en octobre. La programmation envisagée des contrôles est basée sur 8 contrôles par jour, et ce jusqu’en décembre 2021.

En complément de démarche de contrôle, un travail a été mené pour établir une vingtaine de points sur lesquels l’installation de radars urbains serait utile et complémentaire.

Les critères suivants ont été pris en compte :

  • Densité du trafic routier ;
  • Accidentologie matérielle et/ou corporelle du site ;
  • Constats des forces de l’ordre (Police Nationale et Police Municipale) ;
  • Données issues des comptages réalisés.

Cette liste, établie conjointement par les services municipaux et ceux de l’Etat, est soumise à la décision du Préfet, dans le cadre de la politique nationale de développement des équipements de terrain urbain. Ce dispositif fonctionne avec plusieurs cabines interchangeables et s’installe sur du mobilier urbain déjà en place.

L’objectif final étant bien que le message passé soit clair, facilement compréhensible par les usagers et cohérent sur le territoire, y compris au-delà de la ville centre, tout cela concourant à une ville apaisée, des déplacements sécurisés pour chacun et une tranquillité publique pour tous.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×