Vigilance moustique tigre

La lutte anti-vectorielle : moustique tigre

Depuis le 1er janvier 2023, la présence du moustique tigre est avérée à Besançon. Ce moustique représente un risque sanitaire pour l’homme, celui-ci est potentiellement vecteur de maladies telles que la dengue, le zika ou le chikungunya. En raison de ce risque sanitaire, le moustique tigre fait l’objet de mesures de surveillance par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et d’une mobilisation sociale par la Ville de Besançon.

Dates à retenir
La Direction Santé Publique de la Ville de Besançon, l’ARS BFC ainsi que Promotion Santé BFC organisent 2 réunions publiques (entrée libre) :

Participer à une formation gratuite sur le moustique tigre près de chez vous

Le moustique tigre de quoi parle-t-on ?

Comment reconnaître un moustique tigre ?

  • Il a des rayures noires et blanches (pas de jaune), sur le corps et les pattes
  • Il est très petit, environ 5mm, (plus petit qu’une pièce de 1 centime d’euros)
  • Il est source de nuisance et pique le jour. Sa piqûre est douloureuse.

Comment limiter la prolifération du moustique tigre ?

Le moustique tigre se développe grâce à de l’eau stagnante en milieu urbain. Il vit dans un périmètre d’environ 150 mètres proche de ses lieux de ponte. Par conséquent, un moustique tigre qui pique une personne est majoritairement né dans la propriété de celle-ci ou celles de son voisinage.

  • Videz / rangez les contenants où l’eau peut s’accumuler sur les balcons, terrasses et jardins (arrosoirs, soucoupes sous les pots de fleurs, seaux, jouets, pneus).
  • Vérifiez le bon écoulement des eaux pluviales autour de votre domicile (gouttières, regards, caniveaux et drainages).
  • Couvrez les réservoirs d’eau (bidons, citernes, bassins et les piscines hors d’usage).

Comment signaler un moustique tigre ?

Portail de signalement du moustique tigre : www.signalement-moustique.fr

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×