Besançon,capitale française de la Biodiversité

Besançon remporte le titre de « Capitale française de la Biodiversité 2018 »

Le jury de la 8e édition du concours « Capitale française de la Biodiversité » a dévoilé le gagnant 2018 : la ville de Besançon, en lice face aux 23 collectivités finalistes, est élue Capitale française de la Biodiversité 2018. Elle démontre, aux côtés de 6 autres collectivités lauréates, l’excellence des communes et intercommunalités françaises en matière de « conception et gestion écologique des espaces de nature », thème de l’édition 2018.

Besançon (120 472 habitants, Département du Doubs) bénéficie de la proximité d’espaces de nature exceptionnels aux portes de la ville historique : collines riches d’une flore diversifiée et patrimoniale, des pelouses calcaires, massifs forestiers, berges du Doubs. Des milieux qu’elle contribue à protéger et entretenir mais aussi à connaître. Cette base scientifique solide, forgée et suivie avec de nombreux partenaires depuis des années, caractérise l’action de la commune et lui permet d’aborder de manière pionnière des questions émergentes en matière d’écologie urbaine. La ville a repensé la place des pollinisateurs sauvages ou la gestion des espèces exotiques envahissantes, tout autant qu’elle œuvre pour préserver des milieux et des espèces protégées ou menacées, comme l’Apron du Rhône ou le Lynx.

L’excellence de ses équipes qui gèrent 200 ha de parcs et espaces verts urbains – dont 12 sites labellisés ÉcoJardin – est reconnue. Elle y développe notamment le semis et la plantation de végétaux locaux favorables à l’entomofaune, ainsi que des chantiers participatifs et un vaste programme d’animation et d’éducation à la nature pour les habitants et les scolaires. Enfin, la ville de Besançon s’attelle à rechercher la conciliation entre préservation de la biodiversité et les différents usages des espaces de nature (production économique, déplacements, aménagement, prévention des risques, activités sportives ou culturelles…).

BESANÇON VILLE VERTE

  • Superficie du territoire : 6 505 ha, dont 2 516 ha d’espaces verts • 2 024 hectares de forêts (1 708
    hectares pour la forêt de Chailluz)
  • 241 ha de parcs, jardins, espaces verts d’accompagnement de la voirie, du bâti et des cimetières • 144,5 hectares d’espaces naturels, 63 hectares d’espaces sportifs de
    plein air, 64 ha de jeux publics pour enfants
  • 11,3 hectares de jardins familiaux et 4,5 ha de vergers en gestion associative
  • 12 sites labellisés « ÉcoJardin, la référence de gestion écologique »
  • 21 km de rives du Doubs et 108 km de sentiers pédestres balisés, 4 arrêtés de protection de biotope, 2 sites Natura 2 000, 7 sites classés, 8 zones naturelles d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique, 1 refuge LPO de 27 ha
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×