Etat de catastrophe naturelle en raison de la sécheresse de l’été 2018

L’Etat reconnait l’état de catastrophe naturelle pour Besançon en raison de la sécheresse de l’été 2018

Lors de l’été 2018, la Ville de Besançon a connu une sécheresse de plusieurs semaines et des températures élevées. De nombreux propriétaires avaient constaté des fissures sur leurs maisons et bien immobiliers, vraisemblablement dues à la sécheresse des sols.
La Ville de Besançon avait déposé auprès des services préfectoraux, une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour cette année de sécheresse.

L’arrêté interministériel vient de paraître au Journal Officiel (le 17 juillet 2019). L’état de catastrophe naturelle est reconnu pour la commune de Besançon au titre des mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse du 1er juillet au 30 septembre 2018.

La Ville de Besançon invite les propriétaires concernés par ces dégâts à se rapprocher de leurs assureurs le plus rapidement possible. Un délai de 10 jours maximum, à compter de la date de publication de l’arrêté, est effectivement donné aux victimes pour faire leur déclaration et faire valoir leurs droits.
Si des déclarations de sinistre ont déjà été effectuées, il est vivement conseillé aux sinistrés de reprendre contact dans ce délai avec leurs compagnies d’assurance afin de vérifier qu’elles ont bien pris en compte ces déclarations ainsi que la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×