Vous êtes ici :
: Prévention des Risques Majeurs

Prévention des Risques Majeurs

La loi de modernisation sur la sécurité civile (n°2004-811 du 13 août 2004) impose aux communes soumises à un Plan Particulier de Risque (Naturel et/ou Technologique) de mettre en place un Plan Communal de Sauvegarde (PCS).

  • Le Maire de Besançon a présenté au Conseil Municipal du 07 février 2008 le Plan Communal de Sauvegarde (PCS).
  • Pour informer la population de la commune des risques encourus et des gestes et attitudes à adopter pour en éviter l'aggravation et garantir, le cas échéant, sa survie, un document a été édité et distribué : DICRIM ou Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs.
  • Pour avertir les Bisontins d'un risque ou d'un danger, un dispositif d'alerte téléphonique automatique a été mis en service

 


 

Que faire face aux risques majeurs

Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs
Prévention / Informations / Réflexes

visuel

Alerte téléphonique automatique
Dispositif pour avertir les Bisontins d'un risque ou d'un danger

 

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS)

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) est un outil de préparation à la gestion de crise en cas de survenue d’un événement. Il intervient en complément du secours aux personnes en déterminant pour les risques identifiés sur la commune :

  • Les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes
  • L’organisation nécessaire à la diffusion de l’alerte et des consignes de sécurité
  • Les moyens disponibles et la mise en œuvre des mesures de soutien à la population.

Il comprend des parties informatives et opérationnelles, un annuaire d’urgence et le DICRIM y est annexé.

 

Document d'Information Communal sur les risques Majeurs D.I.C.R.I.M.

Il appartient au Maire d'informer la population de sa commune des risques encourus et des gestes et attitudes à adopter pour en éviter l'aggravation et garantir, le cas échéant, sa survie. C'est l'objet du DICRIM ou document d'information communal sur les risques majeurs.

A sa sortie, ce document avait été diffusé dans le bulletin municipal « Besançon Votre Ville ».
Il est désormais disponible en mairie ou en téléchargement ci-dessous.

A quels risques majeurs sommes-nous exposés ?

Le risque le plus connu, parce que le plus courant, est l'inondation. En effet, il n'est pas rare que le niveau du Doubs monte jusqu'à envahir certains quartiers situés en bordure de la rivière, comme le chemin de Mazagran et le chemin des Prés de Vaux.

Les risques météorologiques (neige, grêle, canicule, grand vent) sont eux aussi bien connus, mais leurs conséquences sur la ville, d'une part, et la santé des habitants d'autre part, sont loin d'être négligeables.

Parmi les risques technologiques, les nuages et émanations toxiques, consécutifs ou non à un accident de transport de matières dangereuses, sont les plus susceptibles de survenir.

 

 

 

Information des habitants

Diffusion de l'alerte à la population

Quelle que soit la nature de l'événement, le Maire doit informer la population de sa survenance. Celle-ci est signalée à la population par une procédure d'alerte qui diffère selon les cas :

  • En cas d'inondation qui, par nature, ne touche que la population habitant en bordure du Doubs, l'alerte est lancée au moyen du système d'alerte téléphonique de la Mairie.
  • En cas de risque attendu (ex. : risque météorologique, sanitaire, …) ou d’événement grave circonscrit à une petite partie de la ville (ex. : mouvement de terrain), ou plus étendu (ex. : émanations toxiques), le système d’alerte téléphonique peut également être utilisé pour informer la population.
  • En cas d'événement soudain et grave (risque technologique, sismique), les sirènes ou des véhicules sonorisés permettraient également d'alerter la population.

Dans tous les cas, l'information est relayée via le site Internet et les réseaux sociaux de la Ville, ainsi que les radios et télévisions locales.

 

Réunion publique d’information

Pour informer les bisontins sur l’ensemble des risques majeurs connus dans la commune et les mesures de prévention, d’alerte et de sauvegarde s’y rapportant, la Ville a tenu une réunion publique le 15 mars 2016. Cette réunion, dont la présentation à l’écran est disponible dans le document ci-dessous, comprenait 4 parties :

  • Les risques identifiés sur la commune
  • Les mesures de prévention, d’alerte et de sauvegarde existantes
  • Les modalités d’alerte et d’organisation en cas d’événement
  • Les garanties prévues par les assurances en cas de situation de catastrophes naturelles

 

 

dernière modification le 27/12/2018 à 14h26