Vous êtes ici :
: Rechercher dans la photothèque

Rechercher dans la photothèque

critères : mot-clef : Elle

417 dans notre sélection Coup de coeur ‹voir tous les résultats

diaporama

Vauban

Echauguette à la citadelle
Pierre MUNERET - juillet 2008

vauban mysterieux

citadelle dans la brume
pascal froment - 29 septembre 2008

Vieux remparts à Tarragnoz [1900-1940]

Vieux remparts à Tarragnoz
Bibliothèque d'études - [1900-1940]

Vive le printemps !

Avenue FOCH en fleurs au loin la citadelle
Annie Fusis - 13 mars 2007

Vue aérienne des Prés de Vaux

Vue de la citadelle, 1000m sol, sous un soleil d'automne
marc jouffroy - 10 octobre 2006

Vue de Besançon depuis la Citadelle (chemin de ronde)

Citadelle, vue sur Besançon depuis le chemin de ronde.
Géraldine Arnoult - 19 août 2007

Vue de la Citadelle

Toits "émoi"
Jean-Claude Jacottot - 8 septembre 2010

Vue de la citadelle

Vue sur Velotte depuis la Citadelle
Christian SCHMITT - juillet 2004

vue de la citadelle

photo ancienne prise du parc micaud représentant le barrage , le pont de bregille et la citadelle . photo prise aprobablement au début des années 1900
daniel muller

Vue depuis la Citadelle

lucile genty - 6 novembre 2004

Vue depuis la Citadelle sur Rivotte

lucile genty - 6 novembre 2004

vue du pont Charles de Gaulle

tour bastionnée de Chamars
et la Citadelle
Jean Pierre POIVEY - 25 juillet 2008

Vue d'un ancien arc de triomphe et d'une partie de l'archevêché de Besançon (XVIIIème siècle) [1900-1940]

"Vue d'un ancien Arc de Triomphe et d'une partie de l'évêché de Besançon" dit la légende de cette carte postale illustrée d'une gravure ancienne.
C'est bien de la Porte Noire qu'il s'agit, mais sous un aspect qui nous est peu familier. L'arc de triomphe romain construit sous Marc Aurèle au IIè siècle fut transformé en porte défensive à l'époque mérovingienne: il fut en grande partie muré, ne laissant qu'un porche fermé de battants de bois et on le surmonta d'une tour quadrangulaire. La porte défendait la ville très réduite qui occupait la pente de la colline durant le haut Moyen Age. Puis, quand cette cité épiscopale devint quartier capitulaire, la porte noire demeura pour des siècles en cet état, que nous montre cette gravure.
On y voit à gauche l'église St Jean-Baptiste avec son porche gothique, à l'emplacement du square Castan. Elle fut détruite en 1794. Cette date permet de situer la gravure qui a servi à la carte postale.
Bibliothèque d'études - [1900-1940]

Vue générale de Besançon

Besançon « vue générale »
Côté Rivotte, le tracé de la voie de chemin de fer de morteau est très lisible et on distingue aussi très bien l'entrée du tunnel fluvial.
Un très gros hangard vers le port au bois.
A l'opposé, sur la droite, la verdure qui prolonge le pont Saint-Pierre en direction de la tour de la Pelote semblerait indiquer que l'école d'Hevétie (1910) n'est pas encore construite.
Au dos : « Souvenir de Besançon offert aux visiteurs de l'Exposition industrielle par la maison Marius Guillemin, à Besançon (pipes et articles pour fumeurs).

François Lassus

Vue générale prise de Beauregard [1900-1940]

Vue générale prise de Beauregard
Bibliothèque d'études - [1900-1940]

Vue prise de la gare - Fort Bregille et Citadelle [1900-1940]

Vue prise de la gare - Fort Bregille et Citadelle
Bibliothèque d'études - [1900-1940]

Vue prise des Glacis d'Arènes [1900-1940]

Vue prise des Glacis d'Arènes
Bibliothèque d'études - [1900-1940]

Vue prise du chemin de la Chapelle des Buis [1900-1940]

Vue prise du chemin de la Chapelle des Buis
Bibliothèque d'études - [1900-1940]

Vue sur Rivotte

Sur le flanc oriental de la citadelle, la vue sur Rivotte et Bregille offert depuis la tour du Roi ne manque pas d'arrêter les visiteurs. Le bastion de Bregille était au XIXème siècle affecté à l¿élevage et au séjour des pigeons qui étaient alors un des moyens les plus rapides de transmission de messages sur longue distance. d'où son nom « colombier » militaire.
RENAUD HOUILLON - 1 mai 2005

110 mètres haies, rue Mégevand

Voilà peut-être une solution pour empécher les voitures de se garer sur les trottoirs (mais il y en a tout de même deux qui ont réussi à s'y mettre). Et quelle tranquilité
Daniel Foltête - 6 août 2006

14 septembre 1944 : cérémonies officielles

Besançon - 14 septembre 1944 : cérémonies officielles, prises d'armes à Chamars, défilé FFI 2ème Cie du Bataillon de marche du Doubs avec en tête Jean Milani
Musée de la résistance - 14 septembre 1944

15 septembre 1944 : cérémonies officielles

Besançon - 14 septembre 1944 : cérémonies officielles, prises d'armes à Chamars, défilé FFI
Musée de la résistance - 14 septembre 1944

16 septembre 1944 : cérémonies officielles

Besançon - 14 septembre 1944 : cérémonies officielles, prises d'armes à Chamars, défilé FFI
Musée de la résistance - 14 septembre 1944

18 septembre 1944 : cérémonies officielles

Besançon - septembre 1944 : cérémonies officielles, prises d'armes à Chamars, défilé FFI
Costet Musée de la résistance - septembre 1944

63ème festival de musique

63 festival de musique à Besançon. Ici au kiosque de la Place Granvelle.
David GRESET - 19 septembre 2010

7-8 septembre 1944 : La passerelle détruite le 6 septembre

Besançon - 7-8 septembre 1944 : La passerelle détruite le 6 septembre par les Allemands
Senger Marcel Musée de la résistance - 8 septembre 1944

7-8 septembre 1944 : La passerelle détruite le 6 septembre

Besançon - 7-8 septembre 1944 : La passerelle détruite le 6 septembre par les Allemands.
Un pont flottant a été mis en place.
Musée de la résistance - 8 septembre 1944


Les photos présentées dans la photothèque ne sont pas libres de droits.
Toute utilisation doit faire l'objet d'une demande écrite
: courriel