Vous êtes ici :
: Rechercher dans la photothèque

Rechercher dans la photothèque

critères : mot-clef : Pierre

70 dans notre sélection Coup de coeur ‹voir tous les résultats

diaporama

Doubs miroir

Vers le pont de la République, le photographe se noie entre pierre et fer
anne-marie chevrier - 16 septembre 2012

Ancienne église

L'ancienne église précédant la Basilique de St-Ferjeux dont la pose de la 1ère pierre eut lieu en 1884. Date de photo inconnue.
Marguerite Cretin

av. Maréchal Foch et St Pierre

Les prunus de l'avenue Maréchal Foch et l'église StPierre
David GRESET - 31 mars 2010

Besançon, grandeur nature

« Tout autour de lui [ le Doubs] une théorie de collines arrondies, de rocs saillants et imprévus, et sur la presqu¿ile d¿une terre avancée, au fond d¿un trou presque, Besançon assis en amphithéâtre, enserré dans ses remparts ainsi qu¿en un corset de pierres ; »
La Franche-Comté - H. Bouchot, 1890

RENAUD HOUILLON - 27 avril 2008

Candélabres de l'église de la Madeleine

Les candélabres restaurés de l'église de la Madeleine, avec au loin les toits de la Grande Rue et le clocher de l'église Saint-Pierre.
Denis Costille - 8 février 2008

Clocheton de la cité universitaire

La cité universitaire de Canot fut construite en 1932 sur les plans de l'architecte René Tournier.
En haut de sa façade de pierre figurent les armes des chefs lieux des départements de la région universitaire.
Denis Giraudot - 25 juin 2006

Des randonneurs cyclistes en 1939 Place Saint-Pierre

Des membres d'une Amicale de cyclotouristes, qui a fonctionné à Besançon pendant quelques années avant la seconde guerre mondiale, posent devant l'église Saint-Pierre en travaux.
Denis BELPAUME - 1939

Dorés sur tranche...

Les garde-corps entre les ponts Saint-Pierre et Denfert-Rochereau, à proximité du jardin des sens, se dorent au soleil couchant.
Patrick FOURNERET - 11 octobre 2005

Eglise Saint Pierre

Prunus en fleurs
anne-marie chevrier - 5 avril 2010

Eglise Saint pierre

Damien Gautier - 14 mai 2008

Eglise Saint-Pierre

Vue aérienne au dessus de l'église Saint-Pierre
Date inconnue, mais d'après les véhicules sur la place nous sommes ici dans les années 1950 ou 1960
clément billet

Eglise Saint-Pierre sous la neige

Eglise Saint-Pierre sous la neige
clément billet - 29 décembre 2005

église Saint-Pierre sous l'orage

église Saint-Pierre sous l'orage
clément billet - 3 juin 2005

Eglise St Pierre

David GRESET - 4 avril 2010

Eglise St-Pierre

L'Eglise St-Pierre perce des toits de Besançon.
David GRESET - 27 mai 2006

Entre Marché et Musée

La rue Pierre-Adrien Pâris (1745-1819), aujourdhui passage couvert entre Marché et Musée des Beaux Arts et d'archéologie. Elle honnore un des principaux donateurs du musée.
Denis Giraudot - 5 juillet 2006

Escaliers ombre et lumière

Escaliers avec ombre de la ferronnerie et pierre bleue typique de la région. Cette oeuvre d'art est située au 110 de la Grande Rue.
Jean-Claude Gagnepain - 8 juin 2005

Escaliers ombre et lumière

Escaliers avec ombre de la ferronnerie et pierre bleue typique de la région. Cette oeuvre d'art est située au 110 de la Grande Rue.
Jean-Claude Gagnepain - 8 juin 2005

Faubourg Rivotte et Porte Taillée

Jusqu'en 1875, les portes de la ville étaient fermées chaque soir à 11 heures moins le quart (le signal était donné par le bourdon de Saint-Pierre). Elle étaient rouvertes le lendemain matin à quatre heures. Pour qui sortait de la ville, il fallait donc rentrer à temps, sous peine de devoir coucher à l'auberge.
Sur cette photo on distingue, ouverts, les deux lourds battants de bois.
Depuis, la dernière maison avant la porte a été démolie et le passage considérablement élargi.
Robert Tupin

feux d'artifice

Eglise Saint-Pierre et toits de la gare Viotte illuminés par les feux d¿artifice
patrick debouche - 14 juillet 2009

Henri Bouchot

Né dans le hameau de Gouille, Henri Bouchot, était conservateur du cabinet des estampes de la Bibliothèque Nationale à Paris et l¿auteur de plusieurs ouvrages sur la Franche-Comté. Aussi, l¿année suivant sa mort, la ville décide d¿ériger son buste dans un lieu public. Financé par souscription, la statue de Bouchot est inaugurée par le ministre de l¿Instruction Publique de l¿époque Aristide Briand, le 4 août 1907, il y a 100 ans cette année, dans le square qui porte désormais son nom en haut de la rue Battant.
Le buste du sculpteur Armand Bloch, reposant sur un haut piédestal orné d¿une palme, représente Bouchot en costume d¿académicien, sa légion d¿honneur accrochée sur la poitrine. Chaque époque ayant ses m¿urs, le buste de bronze a été fondu durant l¿occupation par les Allemands, comme d¿ailleurs la plupart des statues de bronze de Besançon. Le buste qu¿on voit aujourd¿hui encore au square Bouchot est une copie en pierre, inauguré au lendemain de la guerre.

RENAUD HOUILLON - 3 novembre 2007

Hôtel Mareschal 500 ans après la première pierre bleutée

Image prise au passage devant la maison de mes ancètres (Famille Mareschal) lors d'un voyage 'retour aux sources' à Besançon. Une manière de rendre hommage à ces bâtisseurs près de 500 ans après la pose de la première pierre bleutée. Ils furent banquiers, marchands de draps, co-gouverneurs à la grande époque de la Cité de Besançon. Puis Louis XIV décida que la ville devait renoncer à son autonomie et devenir française.
Thomas de Charentenay - 3 mai 2003

Ile Saint Pierre et Pont Neuf

Le Doubs s'enveloppe d'un léger camaïeu bleuté.
anne-marie chevrier - 30 juillet 2011

La citadelle, pont de Secours

La Citadelle, pont de secours - Vue prise depuis Chaudanne : Stéréophotographie.
Sur la route de Beure, la porte de Malpas (démolie en 1893) et la vigne qui la domine.
Pour le cas où la citadelle aurait été assiégée, Vauban avait fait élever de hautes piles de pierre sur lesquelles il suffisait de placer un tablier de bois pour disposer d'un pont de secours au dessus du vallon de Trochatey. Ces piles qu'on voit ici se refléter dans la rivière menaçaient ruine et furent détruites à la fin du XIXè siècle.
François Lassus

La Clinique de la Chaussure

Cordonnerie à l'angle de la rue du Grand Charmont et de la rue du Petit Charmont, en face de la cordonnerie Morro. Ce n'est pas un hasard mais un vestige de la concentration des commerces et des artisans par corporations. Autre fossile de cette coutume, la rue des boucheries où ne subsiste d'ailleurs plus aucune boucherie. Devant sa boutique, Pierre Bazzana dit "Pierrot" et son associé Michel Chauffardet dit "Bageo".
MICHEL BESANCON - 1950

La maison natale de Lamartine

Besançon a, comme toute ville de son importance, vu naître en ses murs son lot d'hommes célèbres : Victor Hugo, les frères Lumière, Pierre Joseph Proudhon, Tristan Bernard... On pense moins souvent à Lamartine (1790-1869) qui, selon la légende de cette carte postale, naquit aussi à Besançon.
Il s'agit bien sûr d'une coquille de l'imprimeur. La carte postale n'en a pas moins été éditée et commercialisée, n'en déplaise aux Maconnais.
François Lassus

La Porte Taillée sous la neige

Jusqu'en 1875, les portes de la ville étaient fermées chaque soir à 11 heures moins le quart (le signal était donné par le bourdon de Saint-Pierre). Elle étaient rouvertes le lendemain matin à quatre heures. Pour qui sortait de la ville, il fallait donc rentrer à temps, sous peine de devoir coucher à l'auberge.
Sur cette photo on distingue, ouverts, les deux lourds battants de bois. Depuis, la dernière maison, accolée à la porte et adossée à la falaise a été détruite. Le passage a été considérablement élargi.
La neige sur la route et les toits confère à cette image une atmosphère étrange.
Fernand Frachebois

La synagogue

Située Quai de Strasbourg c'est une construction de goût mauresque, agrémentée de coupoles de zinc. Elle est l'oeuvre de l'architecte Pierre MARNOTTE et fut inaugurée en 1869.
Alain Genevois - 1 décembre 2004

La synagogue de nuit

Située Quai de Strasbourg c'est une construction de goût mauresque, agrémentée de coupoles de zinc. Elle est l'oeuvre de l'architecte Pierre MARNOTTE et fut inaugurée en 1869.
xxx Savonet

La synagogue de nuit

Située Quai de Strasbourg c'est une construction de goût mauresque, agrémentée de coupoles de zinc. Elle est l'oeuvre de l'architecte Pierre MARNOTTE et fut inaugurée en 1869.
Fabrice Galliot - 2 avril 2005


Les photos présentées dans la photothèque ne sont pas libres de droits.
Toute utilisation doit faire l'objet d'une demande écrite
: courriel