Vous êtes ici :
: Rechercher dans la photothèque

Rechercher dans la photothèque

critères : mot-clef : Bregille

67 dans notre sélection Coup de coeur ‹voir tous les résultats

diaporama

Balade hivernale

Un couple se promène près du Fort Bregille enneigé.
Anne Bellay - 19 décembre 2011

Besançon - depuis Bregille

Eric BUECHER - 3 mars 2004

Besançon Les Bains

Vue depuis Bregille
Santin Bevalot

Bords du Doubs à Bregille

Bords du Doubs à Bregille
Bibliothèque d'études - 1940 - 1944

Bregille

devant le fort de Bregille un matin de décembre
Alain ROBBE - décembre 2007

Bregille

Bregille : vue générale (vers 1870)
Photo de la collection Marion.
Le village de Bregille, avec en arrière-plan un panorama de Besançon (citadelle à gauche, clocher de Saint-Jean à droite).

François Lassus

Bregille : rue pricipale vers le bas

Bregille : rue principale, vers le bas (vers 1880)
Inscription : « Gonnin »
Sur la gauche, une devanture de magasin en coffrage, avec enseigne de bureau de tabac (carotte).
Les adultes posent sur le pas de leur porte, sans doute à l'attention du photographe, tandis que les enfants animent la rue.

François Lassus

Bregille : rue principale vers le haut

Bregille : rue principale, vers le haut (vers 1880)
A gauche, bec d'éclairage au gaz
En haut de la rue, enseigne d'un café et publicité « élixir Combier »
Il semble que le photographe aie demandé aux riverains de sortirde chez eux. Un groupe de femmes regarde vers le photographe, ainsi qu'un jeune garçon en chemise et pieds nus et une fillette avec une brouette.

François Lassus

Bregille : vue d'ensemble

Bregille vue d'ensemble (carte postale avec au dos, une oblitération de 1918)
Au 1er plan, le village de Bregille. Sur l'horizon des flèches indiquent, de gauche à droite : « Fort Chaudanne », « Planoise », « Rosemont ».
François Lassus

Bregille : vue générale

Bregille, vue générale (vers 1880)
La vigne est encore très abondante, tant à droite qu'à gauche au premier plan.
Linge à sécher derrière la maison du tout premier plan.

François Lassus

Bregille : vue générale du village

Bregille : vue générale du village (vers 1880)
Même groupe de maison que sur les vues n° 1 et 7, mais avec un angle de prise de vue différent.
La maison bourgeoise à pavillon, située au fond en bordure des vignes, n'existait pas sur une vue antérieure prise vers 1870 .

François Lassus

Bregille, vue générale depuis le fort

Bregille (vers 1880) Vue prise depuis la pente menant au fort de Bregille.
Au tout premier plan à droite, échalas de vigne ; juste au-dessous, village de la rue des Fontenotte ; plus bas, long hangar de la gare de la Mouillère
Au fond vers la droite, le clocher de Saint-Jean ; à gauche, la citadelle ; entre les deux, au centre de la photo, le pont de chemin de fer sur le Doubs et le bastion de Rivotte.
En bas au premier plan, une maison en construction.

François Lassus

Cathedrale Saint Jean

Vue sur le Vieux Quartier depuis le Fort de Bregille
Patricia MESNY - 13 juillet 2008

Citadele

Un matin de décembre : givre sur la citadelle depuis Bregille
Alain ROBBE - décembre 2007

Citadelle depuis Bregille

David GRESET - 22 décembre 2007

Citadelle et fort de Bregille

David GRESET - 27 septembre 2009

Citadelle vue du fort Bregille

Vue sur la citadelle et les collines de Chaudanne et de Rosement depûis la colline de Bregille
Frédéric Mégard - 15 mars 2005

Colline de Bregille

Plan des sentiers
Jean-Charles Sexe - 18 octobre 2008

De Saint-Jean à Châteaufarine

Depuis le fort Bregille
Frédéric Mégard - 15 mars 2005

descente de Bregille

L'escalier de Bregille et sa voute boisée
Vincent Maliet - 21 janvier 2007

Destruction par les Français du pont de Bregille

Destruction par les Français du pont de Bregille, en 1940.
Musée de la résistance - 1940

Funiculaire à Bregille

Funiculaire: La ligne, longue de 423 mètres seulement, fut construite en 1905 par les Tramways Electriques Bisontins qui la cédèrent à la ville en 1943.
Aujourd'hui désaffectée, la ligne et ses installations demeurent à l'état de vestiges. Des nostalgiques réunis en une association "Les Amis du Funiculaire", souhaiteraient sa remise en service. Malheureusement la remise en état, en conformité avec les normes actuelles de sécurité, serait trop onéreuse.
Fabrice Galliot - 3 avril 2005

Funiculaire de Bregille

Funiculaire: La ligne, longue de 423 mètres seulement, fut construite en 1905 par les Tramways Electriques Bisontins qui la cédèrent à la ville en 1943.
Aujourd'hui désaffectée, la ligne et ses installations demeurent à l'état de vestiges. Des nostalgiques réunis en une association "Les Amis du Funiculaire", souhaiteraient sa remise en service. Malheureusement la remise en état, en conformité avec les normes actuelles de sécurité, serait trop onéreuse.
Jean-Claude Gagnepain

Gare de la Mouillère, forts Beauregard et Bregille

La gare Viotte : au grand dam des bisontins et de leurs élus qui auraient préféré un site plus proche du centre, la compagnie des chemins de fer PLM (Paris-Lyon-Méditerranée) choisit en 1854 le site de la Viotte par souci d'économie. Des voitures à chevaux puis des tramways assuraient la liaison entre la gare et le centre ville.
Bibliothèque d'études - [1900-1940]

la citadelle dans les nuages

Vue prise depuis le fort de Bregille
franck briotet - 19 octobre 2008

La citadelle vue de la Chapelle des Buis

Besançon : « la Citadelle, vue prise de la Chapelle des Buis »
La vigne couvre le terrain de Trochatey, devant le front de secours de la Citadelle, ainsi que le bas des collines de Chaudanne et de Bregille, dont on voit les forts.
La ville se devine derrère. A droite, la percée laisse voir le Doubs avec le pont de de chemin de fer et le pont de Bregille.
François Lassus

la Madeleine derrière les batiments qui bordent la place de la Révolution

depuis Bregille
Alain ROBBE - 29 septembre 2010

La Porte Taillée, vue depuis Bregille

Hervé DELA - 11 juillet 2007

La tour de Chamars

Tour bastionnée de Chamars : Vauban, remaniant les fortifications de la ville, munit le rempart le long du Doubs de six tours bastionnées de Chamars à Rivotte. Il en reste cinq : la tour de Chamars, la tour du Marais, la tour des Cordeliers, la tour de Bregilleet la tour de Rivotte. La Tour de Saint-Pierre, aujourd'hui détruite, se trouvait sensiblement au niveau du pont de la République.
A l'origine, les tours bastionnées dont le rôle était de porter des pièces d'artillerie, n'avaient pas de toiture.

Annie Fusis - 21 septembre 2005

La vallée de Morre

Vue sur le Doubs et la citadelle depuis le pont de Bregille. Au premier plan, un bateau lavoir. En arrière, les trois piles du futur pont de chemin de fer.Le pont de Chardonnet n'existe pas encore et hormis le bastion de Vauban, la rive droite nous apparait vierge de construction.
François Lassus - 1878


Les photos présentées dans la photothèque ne sont pas libres de droits.
Toute utilisation doit faire l'objet d'une demande écrite
: courriel