Portail officiel de Besançon et du Grand Besançon

Recherche avancée




 Vous êtes ici : Accueil > Dév. durable
Environnement
> Guide des écogestes : GUIDE des gestes éco-citoyens

GUIDE des gestes éco-citoyens

Quelques gestes pour la planète

Pour chacun d'entre nous, dans notre famille, à la maison, des solutions simples, pratiques et réalistes existent.

economies d'énergie

Pour mon habitation principale, je choisis des équipements utilisant des énergies renouvelables et je bénéficie ainsi de crédits d'impôts.

J'installe des panneaux solaires pour chauffer l'eau de ma maison.
Un chauffe-eau solaire peut couvrir jusqu'à 50 à 70 % des besoins en eau chaude

Je ne laisse pas mes appareils électriques en veille (TV, ordinateurs, imprimantes, cafetière ...) !
En les éteignant complètement, une économie jusqu'à 10% sur la facture d'électricité peut être réalisée et cela prolonge la durée de vie des appareils.

Je branche mes appareils possédant une veille sur une multiprise avec interrupteur

Je débranche le chargeur
Un chargeur non relié à un appareil consomme de l'électricité

Lors du remplacement de mon appareil électroménager, je choisis un appareil avec une Etiquette énergie A ou B.

Je favorise l'éclairage par la lumière naturelle en plaçant près des fenêtres les plans de travail (cuisine, bureau...).
L'éclairage représente en moyenne 15 % de la facture d'électricité (hors chauffage, eau chaude et cuisson).

J'utilise des ampoules basse consommation
Une ampoule base consommation consomme 4 à 5 fois moins d'électricité qu'une lampe à incandescence traditionnelle et dure en moyenne 6 fois plus longtemps.

J'ôte la poussière sur mes ampoules.
Une ampoule bien dépoussiérée offre 40% d'éclairage supplémentaire.

J'éteins la lumière dans les pièces inoccupées.

J'adapte le chauffage : 19°C dans les pièces à vivre et 16°C la nuit dans les chambres sont largement suffisants.
1°C de moins chez soi, c'est 7% de consommation en moins.

J'isole ma maison car c'est la façon la plus économique de la chauffer.
Isoler les toits et les murs de sa maison épargne 10 à 20% d'énergie
Installer du double-vitrage, permet d'économiser 10% de chauffage.

Je pense à mettre un pull avant d'augmenter le chauffage.

Je baisse le thermostat lorsque je m'absente

Je ferme les volets la nuit pour éviter les déperditions de chaleur

Je ferme les radiateurs lorsque j'aère la pièce.

Je pense au couvercle pour faire bouillir de l'eau.
Un couvercle pour maintenir 2 litres d'eau bouillante demande 4 fois moins d'énergie consommée.

J'utilise des casseroles adaptées à la taille de la plaque chauffante

J'utilise jusqu'au bout la chaleur de mes plaques électriques.
Une plaque électrique de cuisson continue de chauffer 15 min après extinction.

Je laisse décongeler mes aliments à l'air libre.
Plutôt que d'utiliser le micro-ondes, la décongélation à l'air ambiant ne consomme aucune énergie et préserve la qualité des produits tels que les légumes.

Je mets les plats refroidis et couverts au réfrigérateur

Je règle la température de mon réfrigérateur à 4°C et -18°C pour le congélateur

Je dégivre si besoin mon réfrigérateur et congélateur

Je dépoussière la grille arrière du réfrigérateur

Je place mon réfrigérateur loin d'une source de chaleur

Je ne fais fonctionner mon lave-linge ou mon lave-vaisselle que lorsque la machine est remplie et je choisis de préférence un programme court ou économique
Un cycle à 40° consomme 3 fois moins d'énergie qu'un cycle à 90°.

Je fais sécher mon linge au grand air
Un sèche-linge représente à lui seul 15% de la consommation annuelle d'électricité.

Je préfère des cycles de lavage à bases températures 40°C au lieu de 60°C

J'utilise deux bacs pour faire la vaisselle
80 litres d'eau sont économisés à chaque vaisselle

Je dégivre régulièrement mon réfrigérateur avant que la couche de givre n'atteigne 3 mm d'épaisseur,
Dégivrer permet d'économiser jusqu'à 30 % de la consommation d'électricité.

Je limite au minimum le repassage du linge
Si le repassage avait initialement une fonction de désinfection et déverminage, cette dernière n'est plus nécessaire aujourd'hui. Un bon étendage et un bon pliage du linge sont le plus souvent suffisants
 

economisons l'eau

Chez soi ou au bureau, penser à conserver le reste de l'eau de votre bouilloire pour arroser les plantes vertes

J'installe une citerne pour récupérer les eaux pluviales pour mon jardin, pour le lavage des sols ou les WC

Je réutilise les eaux usées au maximum (Eau de lavage pour les toilettes)

J'arrose mon jardin le soir quand l'évaporation est moins forte.
Une économie d'eau de 50 % en moyenne pour la même efficacité est réalisée.

Je n'arrose pas ma pelouse qui reverdira toute seule au retour de la pluie.

J'utilise des techniques économes en eau : goutte-à-goutte, tuyaux suintants, paillage lors de fortes chaleurs pour conserver l'humidité du sol...

Je recouvre le sol au pied des plantes, des arbres et des arbustes d'une couche d'herbe coupée ou de copeaux de bois, feuilles sèches, paille, écorces, paillettes de lins...
pour absorber l'eau et conserver l'humidité.

Je coupe l'eau quand je me brosse les dents, me lave les mains ou me rase.
La consommation d'eau est diminuée de moitié. Laisser couler l'eau pendant le brossage consomme 12 litres d'eau à la minute. La simple utilisation d'un verre à dent permet d'économiser 10 000 litres d'eau par an

Je prends une douche rapide plutôt qu'un bain.
Une douche consomme en moyenne cinq fois moins qu'un bain

Je fais la chasse aux fuites d'eau
Un robinet qui goutte c'est 50 litres d'eau par jour
Et une chasse d'eau qui fuit 500 litres par jour

J'installe une chasse d'eau à double flux dans mes toilettes ou je place une bouteille pleine de sable ou une brique dans le réservoir.
La consommation d'eau est réduite de 1 à 2 litres à chaque remplissage de la cuvette.