Vous êtes ici :
: Les repères du temps

Les repères du temps

De sa première occupation du site à nos jours,
la ville est un lieu de mémoire, riche d'une histoire fertile en événements

Chronologie

1500 avant J.-C. (âge du bronze)
Des tribus gauloises se sédentarisent dans la boucle.
58 avant J.-C.
La ville est choisie par Jules César dans un but stratégique.
843
Le traité de Verdun partage l'empire de Charlemagne. Besançon fait alors partie du royaume de Lotharingie, entre Francie et Germanie, sous l'autorité des comtes de Bourgogne.
1032
La ville est rattachée au Saint-Empire romain germanique. L'archevêque devient seigneur de la cité : Besançon se libère ainsi du comté de Bourgogne.
1290
Après un siècle de lutte contre les archevêques, Besançon obtient de l'empereur d'Allemagne son indépendance.
1519
Charles Quint, roi d'Espagne, devient empereur d'Allemagne. Il est à ce titre maître de la Franche-Comté et de Besançon, cité germanique francophone.
1555
Charles Quint donne la Franche-Comté à son fils Philippe II, roi d'Espagne. Besançon reste ville libre impériale, sous la garde du roi d'Espagne.
1598
Philippe II fait don de la province à sa fille, épouse d'un archiduc autrichien. Après la guerre de Trente Ans, dans laquelle est entraînée Besançon, l'Espagne redevient maîtresse de la Franche-Comté et la ville perd alors son statut de ville libre impériale.
1667
Louis XIV, marié à Marie-Thérèse d'Espagne, réclame la Franche-Comté au titre de l'héritage de son épouse.
1668
Première conquête de Louis XIV, puis retour à l'Espagne.
1674
conquête définitive
1678
Le traité de Nimègue rattache définitivement la Franche-Comté et Besançon à la France.
1800
La ville devient préfecture.

sceau de la ville
sceau de la Ville


Portrait à la plume de Charles Quint

Le siège de Besançon de Van Meulen
"Le siège de Besançon" de Van Meulen