MONTFAUCON : commune du Grand Besançon

Vue sur Montfaucon

VIVRE A MONTFAUCON

Plan de la commune de Montfaucon avec nom des rues  ( PDF, 4,3 Mo)

La vie économique est bien représentée avec quelques commerces, et de nombreux artisans sont répertoriés sur le village.

On compte également de nombreuses associations sportives, culturelles, patriotique... Chaque année, un forum des associations est organisé au moment de la rentrée scolaire. La commune est par ailleurs membre de l'Association des Montfaucon de France.

Deux grands événements sont organisés sur le territoire de la commune : au mois de mai, l'arrivée du Trail des forts depuis quelques années et, en mai ou juin selon les années, le Festival de musiques anciennes de Besançon/Montfaucon.
 

D'OU VIENT CE NOM ?

Le village doit son nom à une famille seigneuriale, les Montfaucon. Elle construit un château fort (en contrebas de l'actuel village) vers 1040 autour duquel des maisons apparaissent. Le village portera également le nom de Montfaucon-les-Granges vers le XVIe siècle.

Eglise de Montfaucon

Château de Montfaucon 


UN PEU D'HISTOIRE

Un hameau, appelé Bourg, se forme autour du château construit vers 1040 par la famille des Montfaucon et une église est érigée en 1311. Les vestiges du château et de l'édifice religieux font aujourd'hui la joie des promeneurs et des amateurs d'archéologie.
L'apogée de cet ancien village se situe au cours des XIVe et XVe siècles. A partir de là, quelques habitants s'établissent plus haut sur la colline, à l'emplacement de l'actuel village et créent un second hameau appelé Granges, du nom de ses nouvelles maisons. Elles donnent alors un nouveau nom au village (Montfaucon-les-Granges).

Le hameau près du château est délaissé au XVIIe siècle : le bourg se vide progressivement et la dernière maison est abandonnée en 1880. L'actuelle église est construite en 1785. Au XIXe siècle, le site de la Malate se développe avec quelques fermes, une faïencerie...

Le 16 septembre 1906 se produit un drame d'une puissance inouïe : l'explosion de la poudrière du fort de Montfaucon (propriété de l'Armée) un jour d'orage. L'accident, vraisemblablement dû à la foudre qui serait tombée sur le fort, a fait plusieurs victimes : huit morts et de nombreux blessés. A partir de là, la garnison est transférée à Besançon.

A DECOUVRIR

Le château est accessible soit depuis le village soit depuis le hameau de la Malate. La plus ancienne mention du château, appartenant aux sires de Montfaucon, date de 1040. L'Association « Le Château » s'active pour la sauvegarde, l'entretien et la valorisation de ce monument médiéval ainsi que de son environnement.

Le belvédère, situé à 617 m, offre un panorama quasi circulaire. Vous pouvez dominer la ville de Besançon et sa citadelle, prolonger votre regard jusqu'à l'aérodrome de Thise et jusqu'au village de Chalezeule. En vous retournant, si le ciel est dégagé, vous pouvez apercevoir la chaîne des Alpes voire le Mont-Blanc. Le site est également très prisé des amateurs de delta-plane et des parapentistes. Le belvédère est également le point de départ de circuits pédestres et VTT.

L'église, inaugurée en 1785.

Les circuits pédestres, qui existent depuis 1970, ont été remis à jour par la Communauté d'Agglomération du Grand Besançon qui a également ajouté des circuits VTT. Parmi les circuits pédestres, le sentier des poudrières en référence à l'explosion survenue en septembre 1906 au fort de Montfaucon. En empruntant ce chemin, les promeneurs longeront le fort.

Une falaise d'escalade, répertoriée par la fédération française de montagne et d'escalade mais aussi le club alpin français, est également à la disposition du public.
 


Les actus de la commune


aucune actualité

dernière modification le 20/01/2016 à 16h07