MISEREY-SALINES : commune du Grand Besançon

Eglise de Miserey-Salines

A découvrir

L'église, édifiée vers 1720, abrite de belles statues en bois peint du 16e siècle. Remarquablement conservé, le mur qui borde le cimetière, qualifié de « gallo-romain », daterait plus sûrement de l'époque mérovingienne (fin du 5e au milieu du 8e siècle).

En face de l'église, le château de Miserey, construit au 16e siècle, fut plusieurs fois modifié et agrandi au 18e siècle.

D'où vient ce nom ?

Parmi plusieurs étymologies possibles, Miserey serait un dérivé des maisières, issues du latin maceria, qui désignait les ruines mais aussi les murs de clôture en pierre sèche... ce qui expliquerait leur présence sur les hauteurs du village. La commune est, en 1149, appelée Misere. C'est en 1922 qu'elle deviendra, par décret, Miserey-Salines.

Un peu d'histoire ...

Orienté vers la culture de la vigne, le village se tourne vers celle de la mirabelle après l'épidémie de phylloxéra. Largement utilisé pour la réalisation de confitures et d'eaux-de-vie, le petit fruit, rougeâtre et très parfumé, était très couru dans toute la région. Une production aujourd'hui limitée par la construction de lotissements, qui ont envahi les vergers depuis 1975…

L'histoire de la commune est étroitement liée à celle du sel. Dans les années 1866-67, se trouvait un banc de sel de plus de 55 mètres d'épaisseur, dont la minéralisation était vingt sept fois plus active que celle des eaux de mer ! La saline de Miserey fonctionna jusqu'en 1967 après avoir fourni environ un million de tonnes de sel.

Vivre à MISEREY-SALINES

La vie associative, très active, fait la part belle aux sports, à la culture et aux loisirs (musique, bibliothèque, club des mirabelles) grâce à une salle polyvalente, des terrains de tennis et parcours sportifs.
 

Plan de la commune de Miserey-Salines avec nom des rues (Pdf - 4,6 Mo)

Consulter les cartes de bruit


Les actus de la commune


aucune actualité