CHEMAUDIN-ET-VAUX : commune du Grand Besançon

A consulter

Plan de la commune de Chemaudin avec nom des rues  ( PDF, 3,6 Mo)

Chemaudin

D'OU VIENT CE NOM ?

Aucune certitude quant à l'étymologie de la commune : elle pourrait être un dérivé des chaux, variante du prélatin calmis… ou provenir d'un nom de personne. Elle est en tout cas connue au 12e siècle sous la forme Chemadein, devenant Chemadin au siècle suivant, passant par Chimaudin en 1664 avant de devenir Chemaudin à partir du 18e siècle.

UN PEU D'HISTOIRE ...

Les premières traces d'occupation humaine remontent au néolithique et une présence dans la zone est confirmée à l'âge du bronze. La départementale RD 11 qui traverse le village reprend le tracé d'une voie gallo-romaine. Au 12e siècle, « Chemadein » dépend du chapitre métropolitain de Saint-Etienne à Besançon mais aussi du château de Montferrand. Ruiné durant la guerre de Dix Ans, le village est progressivement reconstruit, particulièrement après le rattachement de la Franche-Comté au royaume de France, en 1678. Dès lors, Chemaudin vit essentiellement de l'agriculture, jusqu'au milieu du 20e siècle, avec une part importante pour la viticulture, aux 18e et 19e siècles. Aujourd'hui, la zone industrielle de Chemaudin-Besançon ouest accueille deux douzaines d'entreprises.

Vivre à CHEMAUDIN

Le village a conservé de belles maisons comtoises traditionnelles des 18e et 19e siècles, avec leurs escaliers extérieurs couverts d'un auvent, les « lancis ». Plusieurs associations et clubs sportifs (danse, gym, fléchettes, foot, tennis, judo, aide au Sahel, clubs couture et 3ème âge etc.) font de Chemaudin une commune très dynamique, également dotée d'une bibliothèque, d'une centre socio-culturel et d'un centre de loisirs et d'activités pour les jeunes.


Les actus de la commune


aucune actualité

dernière modification le 06/11/2017 à 10h35