Vous êtes ici :
: Le cycle naturel de l'eau et de l'assainissement

Le cycle naturel de l'eau et de l'assainissement

Cycle naturel de l'eau

Le processus de formation de l'eau dite brute (eau non traitée) se fait en plusieurs étapes que l'on appelle évapotranspiration. Sous l'effet du soleil, l'eau s'évapore et monte dans l'athmosphère. Sa rencontre avec l'air froid en altitude entraine sa condensation : des nuages se forment et il pleut. L'eau ruisselle et rejoint les cours d'eau, les mers et les océans ou pénètrent dans le sol et alimentent les nappes et les rivières souterraines. L'eau contenue dans le sol de surface sera utilisée par les plantes. Les racines des plantes captent l'eau qui s'evaporera ensuite par le système de transpiration des feuilles.

Cycle naturel de l'assainissement

Après utilisation, où va l'eau ?

Toute eau consommée, par les ménages (vaisselle, lessive, toilette) ou des industries, est polluée et repart chargée de déchets. Les eaux sales provenant de nos maisons et celles des industries ne peuvent être mélangées car les rejets industriels sont souvent beaucoup plus toxiques. Ils nécessitent un premier traitement avant d'être admis dans le réseau d'évacuation public. De même, les eaux de pluie qui ruissellent sur les chaussées sont collectées puis traitées pour être débarrassées des particules polluantes.
Dans la station d'épuration, les eaux usées sont "nettoyées" puis rendues propres au milieu naturel, c'est-à-dire respectueuses de la faune et de la flore de la rivière dans laquelle elles sont rejetées.