Vous êtes ici :
: La gestion de l'énergie sur le territoire

La gestion de l'énergie sur le territoire

Les objectifs de la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique
(Loi Pope 13 juillet 2005)

Dans un premier temps :

  • diminuer les demandes en énergie dans des secteurs à fort gisement,
  • maîtriser les émissions de gaz à effet de serre (GES).

À longs termes :

  • accroitre l'indépendance énergétique nationale,
  • maintenir la sécurité d'approvisionnement à un prix compétitif de l'énergie,
  • préserver la santé humaine et lutter contre la dégradation de l'environnement,
  • garantir la cohésion sociale et territoriale, en assurant l'accès de tous à l'énergie.

Le cas bisontin

La réduction des besoins énergétiques restent la priorité quotidienne de la Direction de la Maîtrise de l'énergie, avec la réalisation de 4 objectifs :

  • le suivi des consommations : l'intégralité est traitée par les factures, gaz, électricité, sauf pour les carburants du parc auto logistique.
  • une optimisation tarifaire des contrats, afin de bien acheter l'énergie.
  • une optimisation des moyens de production.
  • Le développement des outils de suivis : les certificats d'économies d'énergie et l'affichage Display.

Le suivi des consommations

Opérationnelle et structurée, la gestion de l'énergie permet de réaliser des bilans des consommations, des signatures énergétiques.

L'analyse de la facturation permet de détecter des anomalies, telles que des puissances non adaptées aux installations (des dépassements ou des puissances souscrites trop élevées) sur l'ensemble des sites. Ainsi la facturation est un outil qui va aider à choisir la version du contrat la plus appropriée.

Sur Internet, la plateforme Adviso fournit les indications de consommations électriques, des puissances atteintes et des coûts. Elle permet une analyse précise du comportement des usagers et du personnel et donne des renseignements sur l'évolution des consommations d'une année sur l'autre. Cette plateforme fournit actuellement des renseignements sur six sites municipaux : le centre technique municipal, le centre administratif municipal, la piscine Mallarmé, la piscine-patinoire Lafayette, le Palais des sports et la Citadelle.Enfin, des enregistreurs et analyseurs utilisés plus ponctuellement, peuvent être placés respectivement sur les compteurs et les armoires électriques pour mesurer les consommations afin de recueillir des courbes de charge et prendre les meilleures décisions.

L'optimisation des contrats

Les contrats signés avec les fournisseurs sont choisis au plus près des besoins réels des bâtiments avec l'adoption de tarifs spécifiques pour les sites appelés les « plus gros consommateurs » notamment avec l'EJP (électricité jour de pointe) qui permet de payer l'électricité moins chère sauf pendant 22 jours d'hiver où l'électricité est alors produite par des groupes électrogènes. Une optimisation tarifaire est réalisée annuellement afin d'optimiser l'achat de l'énergie. Toute souscription de contrat transite par la Direction de la Maîtrise de l'énergie.

Les outils de mesures

Acquisition de la compétence en interne de l'évaluation par thermographie (caméra infra-rouge). Il s'agit de diagnostiquer l'état du bâti et d'émettre des actions correctives pour la rénovation et valider la conformité de construction de l'isolation des bâtis lors de la réception de nouvelles installations.

  • Acquisition de la compétence en interne de l'analyse de fonctionnements des installations électriques par campagnes de mesures. Il s'agit de préconiser des solutions limitant le coût de fonctionnement énergétique.

Tous les outils de mesure :

  • enregistreurs de courbes de charge
  • enregistreurs de thermo fermeture et d'hygrométrie
  • détecteurs de CO2
  • anémomètres 
  • mallette de combustion

Plus d'infos

www.developpement-durable.gouv.fr