Portail officiel de Besançon et du Grand Besançon

N°11
20/01/2013

 EDITO

Chères Familles actives,

En ce début d'année nouvelle, permettez-moi, tout d'abord, de vous présenter mes voeux les plus sincères. Que 2013 vous apporte beaucoup de satisfaction et une santé excellente, à vous et à tous vos proches.

 La seconde opération « Familles actives pour le climat » a été lancée en juin 2012. 176 familles sont désormais associées à la démarche, dont 56 nouvelles. Ce chiffre, particulièrement encourageant, est amené à s'accroître. Nous comptons sur votre énergie pour associer vos voisins, vos parents, vos amis, vos collègues de travail, afin que tous ensemble, nous puissions faire du Grand Besançon un territoire exemplaire.

Cette année encore, les animations et actions autour de l'opération « Familles actives pour le climat » seront nombreuses . Vous trouverez dans cette nouvelle lettre le programme 2013, qui, je l'espère, incitera un grand nombre de familles à participer.

Dès le mois de mars, vous aurez la possibilité de bénéficier gratuitement des conseils d'un expert qui, après diagnostic à votre domicile, vous apportera des solutions pour faire diminuer vos factures d'énergie, améliorer le tri de vos déchets, vous faire connaître les astuces pour en réduire le volume, assainir votre air intérieur et adapter vos modes de déplacements à vos nécessités de trajets. Quatre thématiques seront abordées : l'énergie dans l'habitat, la gestion des déchets, la mobilité-les déplacements et la qualité de l'air intérieur. Après un diagnostic global, vous choisirez avec l'expert, deux thématiques sur lesquelles vous souhaitez plus particulièrement intervenir. L'expert construira alors ses préconisations sur ces bases et vous aidera à trouver les solutions les plus adaptées à vos besoins et à votre budget.

Au terme de ces visites, des réunions collectives permettront de réunir les familles qui ont des projets communs et d'échanger sur le sujet. Un forum composé de professionnels pourra également vous apporter aide technique et conseils d'achats.

Pour bénéficier de tous ces services et pour tout renseignement, rien de plus simple. Contactez Aline Viennet, coordinatrice du projet pour le Grand Besançon et la Ville de Besançon, au 03 81 41 56 46.

A bientôt.

Bien cordialement.

Daniel HUOT
Vice-Président du Grand Besançon, en charge du Plan Climat Energie Territorial, de la qualité de l'air et de l'Agenda 21
Maire de Mamirolle
 

 PERIODE HIVERNALE : EMPRUNTEZ LA MALLETTE DE MATERIELS DE MESURES

mallette

Initialement réservé aux bisontins, ce service est ouvert en exclusivité à l'ensemble des ménages inscrits à l'opération « Familles Actives pour le Climat », résidant dans l'une des communes du Grand Besançon.

Afin de réduire vos consommations d'énergie mais aussi d'améliorer votre confort, vous pouvez venir emprunter une mallette de matériels de mesures composée de :

  • une caméra thermique
  • deux wattmètres
  • un thermo-hygrométre
  • un débitmètre

Les différents appareils mis à disposition

  • La caméra thermique permet d'enregistrer les différents rayonnements infrarouges (ondes de chaleur) émis par les corps et variant en fonction de leur température. La caméra thermique montre le flux de chaleur emmagasiné par les éléments. Elle permet notamment de détecter les points faibles de l'isolation d'un bâtiment, de vérifier les températures des canalisations et installations de chauffage pour le contrôle des planchers chauffants.
  • Le débitmètre permet de mesurer le débit d'un liquide, soit le nombre de litres écoulés par minute des points de puisage présents dans l'habitat. L'usage de mousseurs économiques de 5 L/min, 7L/min, permettront d'abaisser le débit et par incidence la consommation d'eau.
  • Le wattmètre permet de mesurer la puissance et les consommations d'électricité des appareils branchés dans le foyer, leur coût pour un fonctionnement annuel, ainsi que la masse de CO2 émise pour produire l'électricité nécessaire.
  • Le thermo-hygromètre désigne un matériel électronique mesurant à la fois la température ambiante en degré Celsius (°C) ou degré Fahrenheit (°F) et l'humidité relative de l'air ( en % ) à savoir la vapeur d'eau présente dans l'atmosphère. Le thermo-hygromètre, en mesurant la température ambiante et le taux d'humidité, permet de vérifier le confort thermique adéquat dans l'habitation.

Les modalités de prêt

Vous avez la possibilité d'emprunter, sous réserve de disponibilité (valises ou wattmètre) pour une durée de 3 jours en week end et 4 jours en semaine pour les mallettes et 7 jours pour le wattmètre à :
Direction de la Maîtrise de l'énergie
au Centre Technique Municipal
94 avenue Clémenceau, Besançon
les lundis et vendredis, de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h30 au 03.81.41.57.92.

Le prêt sera formalisé par une convention de prêt et sous condition de présenter et de fournir :
- une pièce d'identité en cours de validité
- un justificatif de domicile récent (quittance d'EDF ou téléphone, etc.)
- un chèque de caution d'un montant de 800 € pour tout emprunt de mallette, et d'un chèque de caution de 50 € pour le wattmètre seul (à l'ordre de la Trésorerie du Grand Besançon).


 http://www.besancon.fr/index.php?p=1275

  RETOUR SUR LES ATELIERS ANIMES PAR DES PEOFESSIONNELS


En collaboration avec les organismes professionnels, trois ateliers animés par des professionnels ont été proposés aux familles.

  • Atelier 1 : visite de la maison d'un particulier / Animé par Doubs Soleil le 5 mai 2012

Présentation et explications sur :
- l'installation d'un Chauffe Eau Solaire Individuel
- un système photovoltaïque
- une chaudière bois bûche

  • Atelier 2 : visite d'une maison de 1995 en fin de rénovation énergétique suite à l'appel à projet Effilogis de 2012 / Animé par E.N.R.J le 2 juin 2012 et le 22 septembre 2012

Comment remplacer une chaudière fioul, ventilation simple flux hygro-réglable, étanchéité à l'air de la maison, déperditions de la maison...
Explication sur la rénovation de l'ensemble, les objectifs, les moyens, les difficultés, les solutions possibles.

       

  • Atelier 3 : la mise en oeuvre d'isolation naturelle et durable / animé par DS Isolation le 30 juin 2012

Insufflation de Ouate de Cellulose, pose de la fibre de bois et des membranes d'étanchéité à l'air. Les facteurs de dégradation des isolants et leur bilan environnemental.

Ces ateliers ont ainsi été l'opportunité pour 29 familles de rencontrer des professionnels de l'habitat.

         

 

29 familles ont participé à au moins l'un de ces ateliers.

 LES TOXIQUES

 Le 20 novembre les familles actives ont pu participer à un atelier sur les produits d'entretien naturels. Nous vous proposons de revoir quelques-uns des produits qui ont été présentés et de vous laisser quelques recettes à tester chez vous !

  • Le bicarbonate de soude : présenté sous forme de poudre très fine, le bicarbonate de soude est utilisé comme :

désodorisant (tapis, moquette, carrelages...)
adoucissant (cuisine, lessive...)
poudre à récurer (baignoires, lavabos...)

produit anticalcaire pour le linge, la vaisselle...

  • Le vinaigre blanc : très économique, c'est un excellent détartrant, désinfectant, adoucissant et dégraissant
  •  La terre de Sommières : c'est une argile ultra fine, formidable détachant à sec sans auréole, des taches grasses (huile, beurre, gazole, maquillage, etc...) sur des surfaces fragiles telles que les textiles (même la soie), les tissus d'ameublement mais aussi les tapis, les cuirs, les sols (carrelage, pierre, parquet, béton)...
  • Le savon noir : composé d'huile de lin et de glycérine, le savon noir pour la maison et le jardin existe en savon noir liquide ou de savon noir en pâte. Ce savon noir ménager est très concentré, inutile donc d'en utiliser beaucoup. Nettoie et dégraisse.
  • La pierre d'argile blanche : constitué d'argile, de savon, et d'huile essentielle de citron

Nettoyant
Polissant

  • La lingette microfibre En polyamide polyester, elle ne contient aucun produit. Idéale pour le nettoyage à sec et humide.
    Lorsque les fibres sont sèches, la microfibre a des propriétés électrostatiques, elles attirent la saleté comme par magie. Lorsque les fibres sont humides, elles ont un pouvoir dégraissant, sans utiliser aucun produit d'entretien, aucun produit chimique, simplement de l'eau et rien d'autre. Elles doivent s'utiliser humides, mais fortement essorées pour les vitres, ainsi que sur les surfaces graisseuses.
    Contrairement aux idées reçues l'efficacité de la fibre augmente avec le nombre de lavages (au savon de Marseille)

 Quelques recettes à faire soi-même
Recettes provenant du guide de la droguerie écologique d'Ecodis

 

Préparer sa solution lavante pour le sol : Mélanger 2 cuillères à soupe dans 2 litres d'eau chaude

Nettoyer ses canalisations : Ajoutez 20 g de bicarbonate et 250 ml de vinaigre blanc. Attendez 10 minutes, puis versez de l'eau bouillante.

Fabriquer son liquide vaisselle : Dans une bouteille plastique vide (idéal ancienne bouteille de liquide vaisselle réutilisée) versez un demi-verre de savon noir, 2 CS de bicarbonate de soude et 10 gouttes d'huiles essentielles dans 500 ml d'eau tiède.

Fabriquer son nettoyant multi-usages : Dans un flacon de vaporisateur de 1 litre, 1 CS de savon noir, une part de vinaigre d'alcool et deux parts d'eau avec une douzaine de gouttes d'huiles essentielles (citron ou eucalyptus...pour la senteur). Idéal pour les vitres, carrelages, éviers et céramiques.

Pâte détachante : Une part de bicarbonate, une part de blanc de Meudon et une part de savon noir liquide (eventuellement quelques gouttes d'huiles essentielles) dans un pot se refermant. Laisser sécher 24 heures le mélange. Bien refermer après usage. Rincez à l'eau froide puis séchez avec un chiffon doux pour donner le brillant et la protection

Retour de Pascal Ducros, participant à l'un des ateliers sur les toxiques, animé par le SYBERT.

« Nous étions une vingtaine au SYBERT, pour une réunion d'information sur les produits toxiques. La présentation de l'organisme, par Sandrine RENAUD, nous a permis de mieux connaître cet organisme. D'intéressantes explications ont été données à nos inévitables questions sur la redevance incitative et les déchetteries. Les dangers des nombreux produits toxiques, présents dans nos foyers, ont été présentés ainsi que leurs moyens de substitution. La participation de tous a été sollicitée, donnant lieu à partages d'expériences parmi les familles présentes. Ne doutons pas que les conseils seront suivis. Une documentation a été fournie. »


 TEMOIGNAGE

La famille Fontaine a installé un système de récupération d'eau de pluie, voici quelques explications...

Nous avons acquis une maison en 1993, en 2000 est venu le projet d'extension (chambre, salle de jeux) avec intégration de capteurs solaires thermiques (eau chaude sanitaire, plancher chauffant) et citerne pour la récupération d'eau de pluie. Réalisation au début 2001.

L'installation
Après discussion avec l'architecte et l'entreprise sur les différents systèmes de stockage (intérieur, extérieur, plastique, béton), une installation de 2 fosses septiques de 3 m3 est retenu pour avec une autonomie de 3 semaines. Les parois internes de séparations des fosses ont été détruites, elles sont reliées par le bas, des crapaudines ont été installées au niveau de chaque gouttière et un grillage avant l'entrée de la fosse. La surface d'alimentation est constituée de la toiture 4 pants de l'extension et de la moitié de la maison préexistante. Une pompe surnageante envoie l'eau vers le suppresseur qui alimente 2 toilettes, la machine à laver, le robinet extérieur pour l'arrosage et la pataugeoire des enfants. Il n'y a pas de système de sécurité de la pompe automatique, il faut faire un contrôle visuel du niveau d'eau en cas de « sécheresse ». Le trop plein s'écoule dans le réseau d'eaux pluviales.

L'utilisation
La pompe située au sous-sol est un peu bruyante, aucun problème dermatologique.
Prévenir les enfants du quartier de ne pas boire l'eau de ce robinet.
Envisager un curage du fond des fosses.


Investissement en HT

Fosses : 2 x 430 €
Pompe : 1 830 €
Terrassement et tuyaux : 1 410 €

Total : 3 660 €

 CALENDRIER PREVISIONNEL DES ACTIONS 2013

Retrouvez les actions prévisionnelles pour la période de janvier à juin 2013, en cliquant ici :

www.besancon.fr/gallery_files/site_1/346/347/772/actions_janvier_a_juin_2013_-_fac.pdf

 Retrouvez la rubrique « Familles Actives pou le Climat » sur le site Internet de la Ville de Besançon et son agglomération !


En cas de problèmes d'affichage liés à votre messagerie, nous vous invitons à accéder à la newsletter depuis le site Internet de la Ville de Besançon : rubrique "Lettres d'informations".
Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter : Direction de la Maîtrise de l'Energie. 03.81.41.56.46.

 Pour vous désabonner