Organigramme des services de la Ville de Besançon

L'organisation des services de la Ville de Besançon évolue sans cesse, elle doit intégrer les modifications découlant de l'évolution de ses liens avec le Grand Besançon.

Diverses compétences, anciennement municipales, ont été transférées au grand Besançon ( collecte des ordures ménagères, conservatoire de Région etc..). Par ailleurs la recherche d'une plus grande synergie entre les deux structures a conduit à la mutualisation totale ou partielle de plusieurs départements, services ou mission. Ces unités de travail étant mutualisées apparaisent dans les deux organigrammes celui de la Ville et celui du grand Besançon.

Organigramme (PDF) -

Des objectifs clairs

L'organisation mise en place repose sur les orientations que le Maire a fixées aux services :

  • plus de solidarité
  • plus de démocratie, plus de proximité, plus de réactivité
  • plus de rayonnement
  • plus de programmation et d'anticipation

 

Un principe d'organisation simple

Le principe retenu est celui de la structuration des services au sein de pôles de compétence afin de rechercher une plus grande cohérence et une meilleure complémentarité.

Ce principe d'organisation entraîne le regroupement des services ayant vocation à travailler ensemble et s'adressant à un public homogène ou poursuivant des objectifs communs.

Ce schéma permet d'appréhender les politiques publiques d'une manière plus transversale tout en déconcentrant la responsabilité hiérarchique au plus près du terrrain.

6 pôles ont été créés :

2 pôles fonctionnels tournés vers l'administration et destinés

  • à assurer sa sécurité financière : Pôle Gestion et Modernisation
  • à mettre à sa disposition tous les moyens humains (Pôle Ressources Humaines partagé et Organisation.

4 pôles opérationnels, articulés autour des besoins des usagers et axés sur les problématiques

  • des prestations générales à la population : Pôle des Services à la Population
  • de l'aménagement urbain et de l'environnement : Pôle Services techniques, Urbanisme et Environnement
  • du développement de l'attractivité de la collectivité : Pôle Culture et Développement
  • de la démarche citoyenne, de la solidarité en lien avec le CCAS : Pôle Vie Sociale et Citoyenneté

     

 

Des niveaux hiérarchiques peu nombreux et clairement définis

A l'intérieur des pôles de compétences se trouve diverses structures :

les départements : constituent un niveau intermédiaire qui correspond

  • soit à un regroupement de directions et de services oeuvrant sur des thématiques proches
  • soit à une direction à caracyère stratégique mettant en oeuvre une politique transversale

Les directions : conduisent les politiques sectorielles. Elles ont en charge la mise en oeuvre des politiques publiques ou des stratégies internes.

Les services : correspondent à une subdivision d'une direction assumant une fonction particulière

Dans certains cas, lorsque cette fonction ou cette mission ne peut logiquement être rattachée à une direction, le service peut-être constitué en unité autonome.

Les missions : correspondent à des tâches particulières, notamment d'animation de politiques transversales ou nécessitant une expertise particulière.

Les grands équipements : (par exemple Ecole Régionale des Beaux-Arts) correspondent à des structures physiquement identifiées et fonctionnant de manière autonome

 

dernière modification le 12/11/2015 à 15h56